La chronique de Mélisande*

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 28 juillet 2014

Boîtes-tato, suite, sans fin

Au cours des années, j'ai plié d'innombrables boîtes-tato ; il m'arrive de penser que ce sujet est épuisé, mais non, une petite variation, et hop! c'est reparti.
La faute à mon vieil ami Philip qui a lancé le concept de boîte-tato semi-régulière:

10-sided Semi-regular Tato Box 10-sided  Semi-regular Tato Box Crease Pattern

Malgré une leçon privée à New York, je dois avouer que je ne comprends pas très bien comment sa méthode fonctionne, alors je suis revenue à mes fondamentaux, à savoir un tato, un polygone concentrique à l'intérieur pour le fond, un autre à l'extérieur pour le dessus. Voici par exemple le résultat pour une boîte à fond heptagonal et dessus à 14 côtés semi-réguliers:

14-sided semi-regular tato-box

Un diagramme est disponible pour ceux qui voudraient se lancer.
En bonus, la version à 8/16 côtés:

16-sided semi-regular tato-box

Des essais de boîte octogonale semi-régulière n'ont pas donné le résultat escompté:

Octagonal tato-box Octagonal tato-box variation

La même après une rotation de 22,5° et une petite astuce pour la fermeture:

Compass rose tato-boxes

Le nom "rose des vents" (compass rose) s'imposait assez naturellement.
Cette boîte est proche d'une création de Lai Chen-Hsiang que j'avais reproduite il y a quelques années.
J'ai aussi découvert que le tato dont ma boîte est issue a déjà été publié par une plieuse tchèque, Hana Šindelářová en 2000 et diagrammé par František Grebeníček. Pdf ici (rubrique ozdoby).

J'aime bien cette boîte, alors j'ai fait quelques variations pour prolonger le plaisir: triangle, pentagone et hexagone:

Hexagonal compass rose tato-box Decagonal compass rose tato-box Dodecagonal compass rose tato & box

dimanche 16 février 2014

Free spirit/free beer

Hexagonal star box

Au cours des années, j'ai créé plusieurs dizaines de modèles. Pour certains d'entre eux, j'ai publié des instructions, accessibles via la rubrique diagrammes de ce blog. D'autres ne subsistent que par une photo sur flickr et quelques croquis dans mes archives manuscrites.
Longtemps, j'ai attendu le prince charmant, un as du dessin vectoriel qui serait prêt à diagrammer toutes mes créations ; je ne vois toujours rien venir, et à mon âge, cela devient improbable. Mieux vaut profiter des quelques années qui me restent avant l'Alzheimer pour faire ce travail moi-même.

Deux de mes modèles figurent dans le dernier livre de Meenakshi Mukerjee. Dans le projet initial, pour des raisons de cohérence éditoriale, elle voulait redessiner elle-même les diagrammes. Au final, le temps a manqué, et le livre est sorti avec mon ancien diagramme dont la qualité laisse à désirer. J'ai eu un peu honte, cela aussi m'a motivée pour progresser.

Le premier résultat de mes efforts est présenté dans le billet précédent. Je pense avoir atteint un niveau décent. J'ai aussi pris plaisir à revisiter d'anciens modèles pour optimiser la séquence de pliage. Tant qu'il y a un travail intellectuel, pas seulement des problèmes techniques de dessin, ça me va.

Je partage toujours mes idées de création par des photos, CP, tutoriaux, sur flickr ou ailleurs, et cela ne va pas changer. J'ai trop appris des autres, l'égoïsme serait déplacé. Toutefois, cette présence sur la Toile ne suscite pas que des interactions fécondes. Je parle ici des titulaires de comptes flickr vides, qui demandent qu'on leur dessine un nouveau diagramme sous 24 heures sans dire s'il vous plaît ou merci. Je n'ai rien envie d'offrir à ces gens-là.

J'envisage de publier mes futurs diagrammes dans des livrets de convention ou autres ouvrages collectifs. Je teste aussi le système de téléchargement offert par origami USA :
ici

Le diagramme coûte 2 USD, le CP est toujours gratuit : pdf
Vous avez le choix.

jeudi 9 juin 2011

Le secret de Victoria

Victoria's tato-box

La marque de lingerie Victoria's secret a sorti il y a 2-3 ans un emballage-cadeau qui a fait jaser dans le petit monde de l'origami: une boîte-tato octogonale à partir d'un cercle, fermée par une petite rose. Très joli en effet.

Ma version part d'un carré, les coins étant utilisés pour une petite décoration d'inspiration florale au centre. J'aime ce modèle pour son élégance, et aussi pour l'efficience de la séquence de pli, qui ne laisse aucune marque sur le modèle terminé. Si vous voulez juger par vous-même, tous les secrets de Victoria sont dévoilés dans ce tutoriel.

lundi 16 mai 2011

Dites-le avec des fleurs

Flash-back ; cette photo date de 2007

Pentagonal dishes, side view

Ces deux boîtes sont pliées à partir d'un pentagone. La jaune, celle de droite, a des potentialités intéressantes, il m'aura fallu attendre 4 ans pour les découvrir. Si on en plie plusieurs, de tailles décroissantes, cela fait une fleur:

Lotus

J'ai essayé de la fourguer à quelqu'un en prétendant que c'était une rose, cela n'a pas marché (Ah, les hommes...) Alors ce sera un lotus, jusqu'à preuve du contraire.
Le canevas de pli, aussi disponible en pdf, n'est pas très compliqué, je vous encourage à l'essayer:

Lotus unit CP

D'autres configurations sont possibles, en variant la taille du pentagone central:

Lotus unit variations

dimanche 22 novembre 2009

Iso-area 3D

A l'attention de ceux qui n'auraient pas lu mon billet de juillet 2008 à propos de iso-area, je rappelle la définition de ce concept: un modèle dont l'ensemble des plis vallée est relié à l'ensemble des plis montagne par une transformation isométrique. Le billet sus-mentionné contient plusieurs exemples de tessellations iso-area.

D'amusants casse-têtes en apéritif, mais passons au plat de résistance, les objets iso-area tridimensionnels.

En ce qui me concerne, l'histoire commence par le cube de Kawasaki qui se trouve dans Origami for the connoisseur et sa variation en double-masu par Philip Chapman-Bell:

Iso-Area Double Masu

(Mise à jour le 3 décembre: vidéodiagramme de la boîte ci-dessus)

Nous transposons l'idée sur un hexagone:

Iso-area octaedric container Iso-Area Octahedral Double Masu

Ci-dessus à gauche une boîte octaédrique à deux compartiments de ma conception, et à droite la version double-masu de Philip.

Cette boîte ne ferme pas bien, donc j'ai développé une version plus élaborée, qui convient pour emballer les anneaux de mariage, le CP est à disposition en pdf:

Iso-area octahedral container 2.0 Iso-area Cube Box

A droite, le cube à double compartiment de Philip.

En jouant avec ma boîte octaédrique, j'ai obtenu une variation élégante, l'hexaèdre rhombique:

Isoarea rhombic hexahedron

Il contient quatre compartiments, ce qui n'a guère d'utilité pratique, car il est très difficile à ouvrir.

Daniel Kwan, qui manie lui-même avec virtuosité le concept iso-area, m'a fait connaître un modèle non publié d'une incroyable complexité: stella octangula de Ushio Ikegami, pliée d'un seul hexagone.

Pour terminer, ma variation du jour, basée sur l'octogone:

Isoarea octagonal containers

mercredi 14 octobre 2009

Corbeilles suspendues

Hanging baskets

Pliées à partir d'un carré, ces petites corbeilles sont suspendues à l'aide d'une seule boucle de fil. A ma connaissance, il n'existe guère de modèles de ce type en origami. Elles supportent une charge raisonnable sans se déchirer:

Hanging basket

Le mécanisme de blocage de ce modèle se prête à diverses variations:

Basket experimentation More baskets

Voici le CP: Hanging basket CP et la version pdf

dimanche 27 septembre 2009

Prims!

Prims box

Voici ma dernière création, j'espère qu'elle est originale. Cette boîte est pliée à partir d'un triangle, elle se ferme en insérant de petites languettes dans les côtés.
L'inspiration m'est venue après avoir plié l'ingénieux Dibs cube de Philip Chapman-Bell.
Le CP est à disposition, ainsi que quelques photos du montage de la boîte dans cet album.

Comme beaucoup d'origamistes, j'ai commencé à plier des boîtes grâce aux modulaires de Tomoko Fuse, il y en a un certain nombre dans mon ancienne galerie. Maintenant, je préfère les boîtes faites d'une seule feuille, je trouve le concept plus intéressant, et on peut utiliser divers format de papier.

dimanche 12 avril 2009

Joyeuses Pâques !

C'est le printemps, célébrons les nouvelles petites feuilles qui pointent un peu partout !

Leaf

Voici un modèle de feuille que j'aime beaucoup, il est de Maarten van Gelder.
Je m'en suis inspirée pour créer ma dernière série de boîtes :

Leafy boxes

Joli, pas compliqué à réaliser, le CP est à disposition.
Ce modèle se prête à diverses variations, à mes yeux un critère pour dire que c'est un bon modèle :

Joyeuses Pâques !

Alors allez-y, expérimentez par vous-mêmes !

samedi 14 février 2009

Effeuillons la marguerite...

Une petite boîte pour tous ceux qui ne sont pas certains d'avoir trouvé l'âme soeur à la Saint-Valentin:


Dessus

Pliée à partir d'un rond, voici le canevas de plis:


Daisy tato-box CP

A télécharger : CP au format pdf.
Instructions plus détaillées dans cet album.

vendredi 2 janvier 2009

Bonne Année !

Avec un peu de retard, meilleurs voeux à tous pour 2009.

C'est aussi le premier anniversaire de ce blog, que nous allons fêter avec cette petite boîte à musique :

Boîte à musique

Image provenant des collections du British Museum, via un blog que Philip Chapman-Bell m'avait signalé il y a quelque temps.
Il s'agit d'un jeu musical de forme circulaire datant de 1811.
J'ignore comment on y joue, j'ai simplement été séduite par l'esthétique de l'objet. Le cercle est divisé en 12 parties égales et il y a plein de points de repères utilisables pour plier la boîte.

mercredi 3 décembre 2008

De guingois

Un expression qui signifie de travers, pas bien aligné.


Weird tato-box

Cette boîte pliée à partir d'un rond l'est à double titre :
  • le centre du tato ne coïncide pas avec le centre du cercle

Plusieurs boîtes de ce type vues sous divers angles :

Weird tato-boxes

Le but était de démontrer la robustesse de ma méthode de construction en conditions extrêmes.
Je l'expliquerai à la convention italienne d'origami le week-end prochain, lors d'un atelier avec Philip Chapman-Bell (une reédition de la monday-class que nous avions faite à New York cet été)

jeudi 9 octobre 2008

Archéologie

Pendant mes vacances d'été, j'ai visité l'oppidum d'Ensérune, près de Béziers. Un musée rassemble les objets trouvés sur place, c'est une exposition à l'ancienne mode, les pièces sont alignées dans des vitrines, sans égards aux problèmes de reflets et de contre-jour.
J'ai tout de même ramené quelques photos intéressantes :

Une classification chronologique des amphores :

Oppidum d'Ensérune, musée

Une oenoche :

Oppidum d'Ensérune, musée

Ma version de l'oenoche :

Oenoche

Pliée à partir d'un octogone de papier stardream gold. Techniquement, il s'agit d'une boîte-tato montée à l'envers.


Dans la même veine archéologique, Philip Chapman-Bell a créé une série d'amphores dont la petite dernière, de style attique, est remarquable :

Another Go at the Attic Shape

jeudi 21 août 2008

Souvenirs de vacances

J'ai passablement voyagé, cet été, et jamais sans mon papier.
Voici le résultat : une collection de nouvelles boîtes dont chacune me rappelle un lieu ou une rencontre.

New York tato-boxes
Les boîtes-tato de New York, nées durant la convention OUSA en juin.
CP de la boîte octogonale (celle de droite) par Philip Chapman-Bell.

Le plat de Leeuwarden
Le plat de Leeuwarden.
L'original se trouve au musée de la céramique de cette ville hollandaise où se tenait la conférence Bridges 2008. Modèle de Philip Chapman-Bell. Vous pouvez imprimer l'image avec le CP.

4-leaves tato-box
La boîte à 4 feuilles.
En visite chez des amis dans la Drôme.

Coupe de Poitiers
La coupe de Poitiers.
En marge d'une visite au Futuroscope.
CP

mardi 20 mai 2008

Boîtes à poèmes

Tout a commencé par hasard ; lors de mes expérimentations sur les boîtes-tato, j'en ai obtenu une dont le dessus ressemblait à une marguerite. Alors j'ai écrit sur les pétales : un peu, beaucoup, passionément, à la folie, pas du tout...

Daisy tato-box

Ceci a donné à Philip l'idée de créer une boîte à 14 côtés pour y écrire un sonnet :

Poesy Box

Pour les poètes en herbe et les amoureux transis, le CP est à disposition.

Voici ma version, avec un sonnet de Louise Labé :

Poesy box

La mise en boîtes d'une anthologie de la poésie amoureuse...nous n'allons pas manquer d'occupation pendant plusieurs vies !

jeudi 8 mai 2008

Oreilles de lapin

Cette manoeuvre bien connue peut servir - entre autres - à transformer un papier de forme polygonale en un polygone comptant deux fois plus de côtés ; ledit polygone peut être plié en tato, et tout tato converti en boîte selon ma méthode des polygones concentriques.
Alors allons-y !

Rabbit-ear tato-boxes

En jaune une boîte hexagonale pliée à partir d'un triangle, en vert une octogonale d'un carré et en rouge une décagonale d'un pentagone. La verte est la plus stable et la plus réussie sur le plan esthétique à mon avis.
Mais où sont les oreilles de lapin, direz-vous. Elles forment la spirale sur le dessus des boîtes.

Voici la boîte octogonale dans un papier duo pour démontrer le changement de couleur sur le dessus :
Rabbit-ear octagonal tato-box top

mardi 29 avril 2008

Design ecclésiastique

Fini les vieilles reliques poussiéreuses et tarasbiscotées, ma nouvelle collection va débouler dans les sacristies.

Bénitier
Le bénitier
Hexagone de papier peau d'éléphant
CP

Fonts baptismaux
Les fonts baptismaux
Carré de papier peau d'éléphant

Chalice
Le calice
Triangle de papier Perle Artoz

Photophore
Le photophore
Rond de papier cadeau

Amen

mercredi 19 mars 2008

La vasque pentagonale

Vasque

Une variante de l'anémone de mer (voir billet précédent).
Il y a bel et bien de l'eau dedans, et le modèle ne s'est pas auto-détruit après 5 secondes, comment est-ce possible ?
Je l'ai plié dans une feuille de Tyvek Graphics, un matériau un peu glissant mais qui résiste à l'eau.

lundi 3 mars 2008

Politique étrangère

Texas tato-box
Texas tato-box top Texas tato-box bottom Texas tato-box CP

Demain aura lieu au Texas une importante élection primaire pour la présidentielle.
J'ai appris à cette occasion un nouveau mot : gerrymandering, un américanisme qui désigne un redécoupage des circonscriptions électorales visant à avantager le parti au pouvoir. Ce qui ne se fait pas chez nous, bien entendu.

Pour illustrer ce concept exotique, voici une boîte-tato dont la base et le dessus sont des pentagones irréguliers, dont les côtés sont de hauteur variable, mais qui ferme néanmoins parfaitement.
Pliée dans une carte des districts du Texas, trouvée ici.

samedi 1 mars 2008

Haute tension

Comment obtenir des formes incurvées en ne pliant que des droites est une question récurrente en origami.
On peut recourir au pliage humide et à un certain degré de modelage, ou créer des zones de tension dans le papier. Ce dernier procédé a été employé récemment par mon ami Eric Gjerde dans la confection d'un bol :

untitled bowl

Sa méthode de pincement et écrasement des plis m'a parue intéressante, alors j'ai essayé de l'appliquer à un modèle de Philip Shen reconstruit d'après cette photo.

Bowls for Eric, top viewBowls for Eric, bottom

Modification toute simple, mais grande amélioration esthétique, à mon avis. Philip Shen est mort, il ne devrait pas se retourner dans sa tombe, ce que j'ai fait est dans l'esprit de son oeuvre.

mardi 26 février 2008

Pot bicourbe 13

BiCurvePot13
BiCurvePot13, top BiCurvePot13, open

Créé par Robert Lang
CP
Un rond de 36 cm de peau d'éléphant

J'ai eu un choc en découvrant ce CP, tellement ça ressemble à ces boîtes-tato que j'ai pliées ces derniers temps. Les grands esprits se rencontrent, dit-on.

La différence entre Lang et moi, c'est que lui comprend la géométrie et les maths sur lesquelles son pliage se base, moi pas, je travaille par essai et erreur en pliant une feuille de papier. Et il sait aussi mieux que moi se servir d'un ordinateur.
L'avantage de ma petite méthode empirique est de ne produire que des modèles ayant des points de repères simples, qui peuvent être pliés à partir d'une feuille de papier vierge, pas besoin d'imprimer le CP, de télécharger ReferenceFinder, etc.

Ce pot bicourbe est un objet magnifique mais je n'en plierai qu'un seul. Les boîtes-tato je peux en confectionner à toute heure avec n'importe quel papier.

L'idée, les doigts, le papier. Pas d'outils, pas d'intermédiaire. L'essence de l'art, en quelque sorte.
Puriste, va !

- page 1 de 2